Le mot de la présidente :  QU'EST CE QU'UNE ASSOCIATION DE NOS JOURS

 

dans ce monde du chacun pour soi, ou l'argent est plus fort que tout, et "détruit tout", je voudrais simplement rappeler que mettre ses enfants dans un club de sport, ou de tout autre activité, ce n'est pas les "caser", ni décider d'en faire des champions à tout prix, ni d’ être uniquement "consommateur" d'un service.......

 

Les associations, NOTAMMENT CELLES QUI SONT à 100% DE BENEVOLAT, vivent grâce au dévouement de personnes qui "donnent" sans compter leur temps,  imputé bien sur au temps qui devrait être consacré à leurs loisirs, à leurs week-ends, à leurs vacances, à la pratique de leur propre sport, qui souvent aussi donnent, par des frais engendrés,  de leur argent « si précieux » pour tous.

C'est une équipe qui a ses bons et mauvais moments, qui, comme dans toute société, regroupe des personnes complètement différentes, en caractères, opinions, habitudes, niveaux sociaux, MAIS dont le seul objectif est de poursuivre le "chemin tracé"...!

 

Alors, la grande difficulté bien sur est de gérer, tout comme dans une entreprise, non pas simplement le club, mais les personnes membres, les bénévoles occasionnels, l'encadrement, les sportifs .......les finances, les projets, les locaux, l'administratif, les relations extérieures  et plein d'autres choses encore....BREF faire vivre le club.

 

Une autre grande difficulté  :  comment faire comprendre notre motivation auprès de publics, qui ont l'air tellement tristes et blasés, qui entrent et sortent des salles, sans dire, ni bonjour, ni au revoir, ni merci...

Comment faire comprendre ce qui nous pousse à continuer...à motiver…..

 

Eh bien, le fait de voir, comme ce samedi, ces grands rassemblements d'enfants, heureux de présenter leur "travail", après tant d'efforts fournis, heureux de se retrouver entre clubs, avec leur public, "leurs parents", entourés et encouragés par leurs entraîneurs, dont la majorité sont des jeunes de 16 à 25 ANS QUI DONNENT DE LEUR TEMPS GRATUITEMENT, nous réconforte dans notre action et nous donne satisfaction de la tâche bien accomplie et là, on oublie, les heures passées, la fatigue, les réflexions critiques, les remarques désobligeantes, et on essaie de garder le meilleur, la joie des enfants, la convivialité des bénévoles, et de temps en temps UN MERCI!

 

Il est temps que le public prenne conscience que ça ne durera pas toujours, que finalement beaucoup se découragent et qu'on se pose la question

 

et demain ?   "QUE FERONT LES ENFANTS"?

 

Régine

Retour à l'accueil